Fougasses Saint-Nicolas

Fougasses Saint-Nicolas

- in Repas sans viande
681
0

Une concurrence relevée pour le pain d’épice, les bonshommes en pâte et autres spécialités

INGREDIENTS

Pour 4 pièces

  • 1/2 cube de levure, 21 gfougasse saint nicolas
  • 2,5 dl d’eau tiède
  • 500 g de farine pour tresse
  • 2 c.c. de sel
  • 0,5 dl d’huile d’olive
  • 1 c.c. d’herbes de Provence séchées
  • 40 g de tomates séchées, conservées dans l’huile, coupées en lanières
  • 20 g d’olives noires, dénoyautées et coupées en dés
  • 50 g de pistaches dans leurs coques, décortiquées et grossièrement hachées
  • 1 c.s. d’huile d’olive
  • 1 c.c. de fine farine de blé dur ou de fleur de farine
  1. Délayer la farine dans l’eau. Dans une jatte, mélanger la farine et le sel, puis les disposer en fontaine. Verser au centre la levure et l’huile. En partant du milieu, mélanger le tout en pâte, puis pétrir à la main pendant 10 minutes environ jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Ajouter le reste des ingrédients et pétrir jusqu’à ce que le tout soit bien mélangé. Couvrir et laisser doubler de volume dans un endroit chaud.
  2. Avec la pâte, former des Saint-Nicolas ou autres figurines. Les placer sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Les badigeonner d’huile d’olive au pinceau et les saupoudrer de farine. Laisser gonfler de nouveau 15 minutes. Préchauffer le four à 220 degrés.
  3. Faire dorer les Saint-Nicolas pendant 20 minutes environ dans le bas du four. Les sortir, puis les laisser refroidir sur une grille.

Variante sucrée

Dans la pâte, remplacer l’huile d’olive par 60 g de beurre liquide et les ingrédients salés par: 2 c.s. de sucre, 25 g de raisins secs macérés dans 1 c.c. d’arôme de rhum et 25 g de noisettes grillées grossièrement hachées. Badigeonner simplement au jaune d’œuf.

Pistaches

La pistache se présente sous la forme d’un petite graine, de couleur verdâtre et de saveur douce, logée dans une coque dont la suture latérale s’ouvre quand le fruit est mûr. Dès l’enfance, on l’apprécie comme parfum de crème glacée et, plus tard, à l’apéritif ou dans les plats de viande et de légumes, notamment des cuisines orientales, ainsi que dans les gâteaux et les desserts.

Elle est généralement vendue dans sa coque, salée et grillée. Pour les desserts, on la préférera décortiquée et au naturel. Sous cette forme, on la trouve plutôt dans les épiceries spécialisées.

 

Une maison de conte de fées

En délicieux pain d’épice parfumé, richement garni de glaçage au sucre. Début des travaux: fin novembre – grâce au plan fourni par «Cuisine de saison». C’est également le moment de penser à quelques idées de menus pour les fêtes: pourquoi pas sous le signe des fruits exotiq ues, depuis l’apéritif jusqu’au dessert en passant par les boissons. Entre les deux, entrées et potages raffinés, aspics délicats et «chutney». Et pour couronner le tout, une étoile au chocolat ou une bûche afin d’épater ses invités jusqu’à la fin.

Quant au réveillon de la Saint-Sylvestre, il sera placé sous le signe du feu et de la glace avec des boissons brûlantes et des potages glacés. Les adeptes de légumes, eux, seront comblés par toute une collection de recettes de céleri. Et en cette période d’échanges de cadeaux, pourquoi ne pas offrir un abonnement à «Cuisine de saison»? Une bonne idée qui se répétera douze fois au cours de l’année.

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)