Gelée de thé vert à l’ananas

Gelée de thé vert à l’ananas

- in Desserts
665
0
  1. Gelée: rincer les moules à l’eau froide et les placer au réfrigérateur. Ebouillanter les sachets de thé avec 250 ml d’eau, puis laisser infuser 3-4 minutes. Retirer les sachets et laisser refroidir. Verser l’agar-agar en pluie dans 250 ml d’eau froide en remuant, porter à ébullition et laisser mijoter 2 minutes environ. Ajouter le sucre et mélanger jusqu’à ce qu’il soit dissous. Y incorporer l’amidon de maïs et laisser cuire à feu doux, en tournant, jusqu’à liaison. Y verser le thé, puis remplir les moules, les couvrir et placer au frais.
  2. Un peu avant de servir, égoutter les dés d’ananas en recueillant le jus. Porter celui-ci à ébullition avec le sucre. Y presser le gingembre à l’aide d’un presse-ail (seulement le jus). Dès que le sucre est dissous, ajouter les dés d’ananas et laisser simplement réchauffer.
  3. Finition: plonger brièvement les moules dans de l’eau chaude, puis démouler la gelée sur les assiettes. Servir accompagné de dés d’ananas.

Ananas gratiné

Dans un moule réfractaire beurré, disposer l’ananas avec 50 g de sucre et le gingembre râpé. Monter en neige 1-2 blancs d’œuf. Y verser 50 g de sucre en pluie et continuer de battre jusqu’à ce que la masse brille et soit bien ferme. La parfumer de quelques gouttes de jus de citron vert, puis la transvaser dans une poche à douille dentelée. Déposer des rosettes de blancs en neige sur l’ananas, puis faire cuire 10-15 minutes dans le bas du four préchauffé à 200 degrés jusqu’à ce que les pointes brunissent légèrement. Poudrer d’un peu de sucre glace et servir avec un sorbet aux fruits exotiques ou à la mangue par exemple.

Le thé vert

La boisson à la mode est préparée avec les mêmes feuilles que le thé noir. On commence par blanchir, en quelque sorte, les feuilles vertes à la vapeur, puis on les fait fermenter. Le thé vert est réputé faciliter la digestion et on lui attribue encore de nombreux autres bienfaits. En Asie, le thé vert est souvent aromatisé, entre autres aux fleurs de jasmin. Chez nous, il se présente sous divers aspects – en vrac ou en sachet, nature ou aromatisé, par exemple à la menthe verte poivrée.

 


Le parfum du gingembre sans les fibres

Les grands rhizomes épais à la peau d’un beige argenté sont très souvent fibreux et difficiles à cuire. C’est pourquoi on n’en utilise généralement que le jus. Pour ce faire, râper finement le rhizome, le placer dans une petite mousseline et presser. On peut aussi éplucher le gingembre, le couper en tranches et les conserver dans du vin, de préférence du xérès sec, du saké ou du mirin. Il est également possible de conserver les restes de la même façon. Le vin s’imprègne de l’arôme du gingembre et l’on s’en sert alors pour parfumer les plats. Le mieux est de le placer dans un petit bocal à couvercle hermétique que l’on garde au réfrigérateur. Il se conserve presque éternellement.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)