Gnocchi à la ricotta et aux épinards

Gnocchi à la ricotta et aux épinards

- in Repas sans viande
770
0

Pour 3-4 personnes

  • 500 g de petits épinards en branche
  • 1 bouquet de marjolaine
  • beurre
  • sel marin
  • 250 g de ricotta
  • 3 jaunes d’oeufs Migros-Sano
  • 80-100 g de farine
  • 150 g de parmesan râpé
  • muscade fraîchement râpée (1/2 noix environ)

Sauce

  • 100 g de beurre
  • 3-4 tiges de sauge
  • quelques gouttes de jus de citron
  1. Laver soigneusement les épinards. Retirer les grosses côtes, puis égoutter les feuilles dans une passoire. Effeuiller les tiges de marjolaine. Faire revenir leurs feuilles avec les épinards dans un peu de beurre, saler légèrement, couvrir et laisser ramollir à feu vif, en remuant la poêle de temps en temps. Verser dans un tamis et laisser refroidir.
  2. Bien presser les épinards dans le tamis à l’aide d’une louche ou à la main. Les hacher fin. Verser ensuite la ricotta dans une jatte et la défaire à la fourchette. Y incorporer les jaunes d’oeufs, puis poudrer de farine tamisée. Ajouter ensuite les épinards et le parmesan, puis mélanger le tout jusqu’à obtention d’une masse humide, mais homogène. Assaisonner avec une grande quantité de muscade fraîchement râpée et du sel.
  3. Fariner le plan de travail. Remplir une poche à grosse douille lisse de pâte à gnocchi. Déposer de longs cordons de pâte sur le plan de travail et les couper en portions. Ou bien tendre du fil de cuisine en travers d’une casserole remplie d’eau salée en le fixant au manche. Quand l’eau bout, y faire directement tomber la pâte de la poche à douille, le fil de cuisine la coupe-ra alors automatiquement
  4. Laisser cuire les gnocchi dans l’eau bouillante salée, plutôt frémissante que formant de gros bouillons. Lorsqu’ils remontent à la surface, les retirer avec une écumoire, puis les égoutter sur du papier absorbant.
  5. Pour la sauce: faire chauffer le beurre dans une grande poêle. Y ajouter les feuilles de sauge, puis citronner. Verser les gnocchi bien égouttés. Les mélanger à la sauce en faisant tourner la poêle et laisser réchauffer. Servir aussitôt, accompagné éventuellement de parmesan.

Cette recette est prévue pour des convives à l’appétit moyen. Elle peut être servie accompagnée d’une salade mêlée comme plat principal pour 3-4 personnes ou comme entrée pour 4-6 personnes. Pour de gros mangeurs, on peut augmenter les quantités de moitié.

Conseils culinaires

  • Vous pouvez former les gnocchi en forme de boulettes à l’aide de deux cuillères à café.
  • Préparation à l’avance ou provisions:
    une fois les gnocchi formés, placez-les sur une plaque dans le congélateur. Une fois congelés, rangez-les dans un sachet ou un récipient de congélation. Jetez-les encore surgelés dans l’eau bouillante. Ils auront simplement besoin d’un peu plus de temps pour remonter à la surface.

Variantes

  • Mélangez les épinards avec des orties, de la roquette ou de l’ail des ours en proportions 4:1.
  • Remplacez la farine par du fin finot de blé dur ou de la farine pour pâtes.
  • Vous pouvez servir ces gnocchi avec une sauce tomate relevée (en sachet) plutôt qu’avec du beurre de sauge.

EN SAVOIR PLUS

On appelle gnocchi un apprêt de la cuisine italienne façonné en boulettes dont les ingrédients de base peuvent être, selon les recettes, de la farine, de la semoule, du maïs ou des pommes de terre additionnées de fromage râpé.

La taille et la forme des boulettes peuvent varier selon que la cuisinière utilise une poche à douille, deux cuillères ou ses mains pour les former. En Ombrie, on appelle les gnocchi des malfatti, en français, littéralement, des «mal faits», car les boulettes y sont traditionnellement formées entre deux cuillères et sont parfois irrégulières.

Bien que l’on trouve aujourd’hui des épinards toute l’année sur les marchés, c’est actuellement la saison idéale pour se procurer les tendres épinards de printemps, nécessaires à notre recette. Les épinards sont riches en calcium et en vitamine A.

La ricotta est un laitage de première qualité que nous connaissons par l’entremise de la cuisine italienne. Fabriquée à partir de petit-lait (liquide restant après la coagulation du lait) ou avec un mélange de petit-lait et de lait entier, la ricotta contient très peu de graisse, mais beaucoup de protéines. Elle s’utilise dans les mêmes emplois que le séré, mais sa consistance est un peu plus grumeleuse.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)