Tarte au fenouil, tomate et comté

Tarte au fenouil, tomate et comté

- in Tartes
930
1

Dans la mythologie, le fenouil était considéré comme un aliment digne des Dieux, et l’on disait même que celui qui en consommait pouvait accéder à la Connaissance. Certes, cette croyance vieille de six mille ans doit être relativisée : j’ai mangé une belle part de cette tarte mais ne suis pas devenue un génie pour autant ! En revanche, je me suis vraiment régalée.tarte fenouil tomates

Si vous voulez donner votre avis sur cette recette, n’hésitez pas, c’est par là ! Je serais ravie de savoir ce que vous en pensez…

A vos caddies !

Pour 2 gourmands en plat unique ou 4 convives en entrée :

– pâte brisée ;
– 1 beau bulbe de fenouil ou deux petits ;
– 1 tomate ;
– 15 cl de crème liquide (ou de lait) ;
– 2 oeufs ;
– comté râpé (quantité à votre goût !) ;
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Marche à suivre

– Au rouleau, étalez la pâte brisée sur le plan de travail fariné et garnissez-en un moule à tarte beurré et fariné si nécessaire. Réservez au frais.

– Coupez la base et le sommet du bulbe de fenouil et émincez-le assez finement. Faites-le cuire à l’eau bouillante salée une quinzaine de minutes (la lame d’un couteau doit pouvoir y pénétrer aisément) puis égouttez-le.

– Pendant ce temps, lavez la tomate, coupez-la en quatre, ôtez le coeur et les pépins et taillez la chair en dés.

– Cassez les oeufs dans un petit saladier et fouettez-les avec la crème (ou le lait). Salez et poivrez.

– Faites chauffer l’huile d’olive dans une petite poêle puis ajoutez le fenouil égoutté et les dés de tomate. Laissez revenir quelques minutes en remuant à plusieurs reprises puis salez, poivrez et laissez tiédir.

– Préchauffez le four à 200° (th. 6-7).

– Reprenez le moule et poudrez le fond de pâte d’une couche de comté râpé. Répartissez par dessus le mélange fenouil/tomate, puis versez le flan aux oeufs et à la crème. Saupoudrez de nouveau de comté râpé.

– Placez au four et laissez cuire 35 à 40 minutes. Démoulez et servez sans attendre, bien chaud. Bon appétit !

Le bla-bla de la marmotte

Pour donner encore plus de saveur à cette tarte, vous pouvez panacher les fromages : en ce qui me concerne j’ai utilisé du comté pour poudrer le fond de pâte, puis un mélange de comté et de parmesan râpé pour obtenir un gratin bien doré et parfumé. Une prochaine fois, j’essaierai en associant parmesan et mozzarella : le premier râpé et mélangé au flan oeufs / crème (dans ce cas, pas de fromage sur le fond de pâte) ; la seconde en rondelles disposées sur la tarte.

Sinon, j’ai hésité à ajouter quelques fines herbes ou épices pour relever le goût de la garniture, mais je n’ai pas trouvé celle(s) qui pourrai(en)t s’associer à la délicate saveur du fenouil cuit, sans pour autant l’étouffer. Quelqu’un a-t-il une idée ?

Enfin, si votre bulbe de fenouil est doté d’un beau plumet (ce qui n’était pas le cas de celui que j’avais acheté), conservez-le et, après l’avoir détaillé en brins, parsemez-en la tarte cuite : voilà une jolie déco toute trouvée !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)